MNCP Nord Pas de Calais

"Ensemble, Chômeurs & Précaires, défendons nos Droits!"

This content shows Simple View


Category Archives Réseau MNCP

Association SOLID’AIR

 

Solid’air

  • 45 rue Florent Evrard – 62420 Billy Montigny
  • Sylviane Szpakowski Présidente 06 88 77 31 11

Description de l’action :

En 2009 l’association Solid’Air voit le jour et par ce biais crée Solidarité Bébé
Notre mission consiste à venir en aide aux familles en difficuluté avec des jeunes enfants de 0 à 3 ans, en leur proposant une aide alimenatire et vestimentaire.

Dans le contexte actuel et alors que les associations caritatives ne désemplissent pas, elle s’imposait. C’est un vestiaire social proposé aux familles démunies touchées par le chômage, la maladie… Par le biais du vestiaire, nous avons créé Solidarité bébé. Mais nous apporterons aussi un soutien à ces familles par le biais d’activités de solidarité et de réinsertion. Ce n’est donc pas une association de plus ?
Non car l’activité principale de Solid’Air, c’est la récupération de tous produits neufs ou usagés pouvant être réparés en vue d’être recédés. Il s’agit aussi de développer des projets à caractères social et économique, susceptibles de favoriser l’insertion des personnes fragilisées.
Nous ne voulons pas faire de l’ombre aux autres associations existantes. Notre vestiaire est ouvert tous les lundis mardis de 9h15 à 11 h 30 et de 14h15 à 18h. Jeudi matin et vendredi après midi.

Le vestiaire est ouvert au grand public.

Nous proposons des vêtements homme, femme et enfants à un tarif attractif. Et ce n’est que le début ! Si tout va comme nous l’espérons, nous créerons des ateliers repassage, d’autres pour les enfants…

Solid’air 45 rue Florent Evrard 62420 Billy Montigny

Sylviane Szpakowski Présidente 06 88 77 31 11

SOLID’AIR est une association qui a été créée le 16 avril 2009 à l’initiative de femmes et d’hommes convaincus qu’il y a encore beaucoup d’actions à mener au sein de notre ville BILLY MONTIGNY et des environs au profit des personnes en situation précaire, privées d’emploi et démobilisées socialement. Nous vivons une période très difficiles où chacun se doit de se défendre avec ses propres armes ou trouver des solutions pour tenter de mener une existence que l’on hésite encore de qualifier d’humaine.

SOLID’AIR se veut une association totalement indépendante et portée par de véritables valeurs humaines. Elle est dirigée par des personnes responsables et conscientes que seul il est extrêmement difficile de s’en sortir. A ce propos, SOLID’AIR ne prétend pas vouloir apporter une solution à tous les problèmes mais elle tentera par tous les moyens possibles d’apporter des réponses à certains d’entre eux.

Pour réussir la mission qu’elle s’est fixée, SOLID’AIR a pris en location un immeuble auprès d’un bailleur privé que des bénévoles ont complètement rénové afin d’accueillir le public dans une ambiance décente et chaleureuse.

Le 14 novembre 2009, SOLID’AIR inaugure ses locaux en présence d’une foule nombreuse et conquise par son projet.

Le 24 novembre 2009, SOLID’AIR ouvre ses portes et propose son vestiaire social. C’est l’occasion et même la chance d’y trouver, pour une somme modique, des vêtements, des chaussures, des meubles, des appareils électroménagers, des ustensiles de cuisines, des jouets et d’autres objets divers. Rappelons que c’est uniquement la générosité des personnes qui permet à SOLID’AIR de faire le relais avec la population.



GEDAS

http://gedas.wifeo.com/

Le GEDAS dans le valenciennois est un groupement d’Employeurs au service des associations solidaires créé en 2001. Il  se définit comme outil d’aide et de développement pour ceux et celles qui œuvrent dans le développement local, l’entraide et la solidarité. Le GEDAS peut se définir également par ses valeurs de mutualisation, de coopération et d’aide au développement du monde associatif. Le MNCP bénéficie des services du groupement par la mise à disposition d’un comptable.



Association EVE

Président Yannick Bruyère
yann.bruyere@laposte.net
129 rue Lomprez 59300 Valenciennes
Téléphone : 0631463791

Cette association a pour but :

Organiser les demandeurs d’emploi de tous âges et catégories professionnelles sur le plan local, régional et national

Défendre et représenter les intérêts des demandeurs d’emploi auprès des Pouvoirs Publics et des organismes sociaux

Informer et conseiller les demandeurs d’emploi sur leurs droits en matière d’indemnisation, sur les possibilités d’emploi et de formation professionnelle

Alerter, notamment par des campagnes de presse et des manifestations, l’opinion et les Pouvoirs Publiques sur la situation des demandeurs d’emploi et sur l’urgence d’un mouvement de solidarité de toute la nation en leur faveur

Rechercher, proposer et négocier les solutions sociales et économiques pour combattre le chômage et améliorer le sort matériel des demandeurs d’emploi, notamment par un partage plus égalitaire des revenus et du travail

Soutenir toute initiative contribuant à la création d’emplois, notamment par la prise de participation dans toute structure ayant pour objet, la mise en œuvre d’activités économiques au profit des demandeurs d’emploi de longue durée, des bénéficiaires du R.S.A, et des minima sociaux.



EL FOUAD

Association EL FOUAD

Foued Boudaoud : « On nous pose souvent la question, mais à vrai dire, je n’arrive pas à mesurer l’impact »

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Secteur_Lens/2012/05/14/article_foued-boudaoud-on-nous-pose-souvent-la.shtml

Description de l’action :

L’association El Fouad est désormais forte d’une expérience de vingt années sur le Quartier de La République d’Avion,  où son travail pour l’intergénérationnel et l’inter culturalité a été reconnu. Aujourd’hui, l’association tend à favoriser le champ d’insertion social et économique du public en difficulté en ayant mis en place trois ateliers.

Un restaurant solidaire qui permettra aux personnes en insertion de se construire un réel projet professionnel viable en adéquation avec ses compétences professionnel et son savoir être.

Une Epicerie solidaire, aménagée en libre service, qui tout en favorisant les personnes qui y travaillent, permet aux familles en difficultés de se procurer des produits alimentaires et d’hygiène à moindre coût. L’épicerie se veut être aussi un lieu d’échanges, d’écoute et d’informations.

Enfin un atelier Ressourcerie-Maraîchage implanté aussi au quartier de La République donne l’occasion à des personnes à bas revenu de pouvoir obtenir des meubles de qualité à bas prix. De plus, des prestations de service à la personne (travaux de jardinage, travaux d’intérieur…) sont proposées exclusivement aux adhérents de l’association. Part ailleurs, l’atelier maraîchage approvisionne le restaurant en produits frais.

 Association EL FOUAD

7/2 Rue Emile Zola 62210 AVION

‘: 09-81-32-57-85  ‘: 06-63-94-03-28  +: direction.elfouad@bbox.fr

Ventes de Meuble à l’association EL FOUAD à Avion

Budget solidaire: L’association « EL-FOUAD » c’est aussi le dialogue, l’ouverture, la coopération avec

tous les acteurs financiers, économiques et administratifs. Notre but, c’est une réponse

individuelle à chaque problème financier ou administratif.



AADEPA Annoeullin

 photopresAADEPA
  • Président : Xavier POTTIEZ
  • adresse : 2A rue Schaffner – Salle Jean Moulin 59112 Annœullin
  • tel: 03-20-86-42-50
  • Fax: 03-20-86-42-50
  • mail: aadepa@orange.fr

  Description de l’action :

Notre association a pour but de recevoir les demandeurs d’emploi, de leur offrir un café et d’être à leur écoute, de les aider dans leurs recherches d’emploi, de  leur permettre d’utiliser les ordinateurs mis à leur disposition pour consulter les offres emplois sur Internet, de les faire réinscrire chez Pôle Emploi en cas de radiation abusive, les aider dans leurs démarches administratives, et constituer avec eux des CV et lettres de motivation.

Notre principale action est de pérenniser l’accueil et le  projet informatique que nous avons créé spécialement pour les demandeurs d’emploi il y a maintenant trois ans.

A quel rythme ?

Notre association est ouverte tous les jours du Lundi au Vendredi matin de 10 h  à 11 h 30.

Les cours informatique se feront le Mardi après-midi de 14 h à 16 h à partir du mois de Mars 2009 dans le local de l’association. Nous demandons une participation de 5,00 € pour la carte d’adhérent qui est valable un an.

Cette rencontre est conviviale et permet à la fois de briser l’isolement du demandeur d’emploi et de créer un lien social. Le cours informatique permet également  aux demandeurs d’emploi d’apprendre gratuitement car ils n’ont pas les moyens suffisants pour suivre des cours payants.

Quels sont les acteurs ?

Les bénévoles de l’association. Notre action paraît dans le journal de notre commune « Le trait d’union ».

Quels sont les bénéficiaires ?

Les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RMI, les salariés en contrat précaires.



Association pour le Droit au Travail

 P1000600

Description de l’action :
Un atelier accueil a été mis en place.
Il s’agit dans un premier temps, à travers l’accueil et l’écoute, de briser la solitude et l’isolement de la personne par la « chaleur humaine », la compréhension que chacun des membres de l’association est plus à même que quiconque d’apporter puisque chacun d’entre nous a connu dans sa chair, dans son cœur, le drame du chômage, et bien souvent aussi l’épreuve du licenciement.
Il n’est pas rare que le premier accueil d’une personne demande trois-quarts d’heure, voire même une heure car la personne porte en elle tout le poids de son chemin, poids qui l’étouffe et qu’elle a trop longtemps gardé en elle !
Aussi, il est primordial qu’elle puisse « se dire », sortir d’elle sa souffrance et ainsi se libérer.
Premier temps dans l’insertion quand avec joie, nous découvrons le visage qui se détend ou un sourire qui se fait jour.
Dans un deuxième temps, lorsqu’un lien de confiance s’installe, nous nous efforçons de remettre à plat sa situation matérielle, voir si elle connaît tous ses droits, si elle sait comment et où s’adresser, voir s’il existe une possibilité de l’aider immédiatement.
Ce peut être aussi du temps passé avec la personne soit pour l’aider à vivre un rendez-vous avec l’ASSEDIC, l’ANPE, la Mairie,…. démystifier au maximum ces administrations afin de permettre une relation vraie.
C’est aussi au retour de ces démarches administratives, souvent éprouvantes moralement, ou du moins vécues comme telles par la personne l’aider à retrouver la paix.
A l’origine l’activité d’accueil était animé exclusivement par des bénévoles et fonctionnait journellement en fonction des disponibilités de chacun. Ensuite nous nous sommes battu pour financer cette activité d’accueil individuelle et aujourd’hui c’est trois temps plein et demi qui accueillent tous les jours de la semaine en individuel les personnes. Pour faire reconnaître officiellement la valeur de notre travail, plusieurs d’entre nous ont fait valider leur expérience professionnelle dans le cadre de la V.A.E et deux accueillants sont titulaires du diplôme d’assistante sociale.
A quel rythme ?
En 2008, c’est ainsi 1533 personnes qui ont été accueillies individuellement
Comme nous l’expliquions ci-dessus les personnes qui arrivent à l’association arrivent souvent en désespoir de cause avec des soucis financiers des difficultés de maintient ou d’accès au logement, le but de cet accueil est de permettre aux personnes de remettre leur situation à plat de trouver des premières réponses à leur soucis. Ce qui leur permet de poser leur valise et ensuite d’essayer de construire avec elles un parcours vers une insertion sociale et économique.
Quels sont les acteurs ?
Les bénévoles de l’association ou les personnes que nous avons déjà accueilli qui font connaître notre action et font le lien entre la personne accueillie mais aussi des administrations tel que Les CCAS, le service insertion du Conseil Général, l’ANPE qui nous envoient des personnes pour lesquelles ils n’ont pas de réponse ou qui nécessitent d’être accompagnées dans leurs démarches.
Quels sont les « bénéficiaires » ?
Demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, personnes d’origine étrangères, personnes souffrant de handicap, Salariés en contrat spécifique (CA, CAE, CDDI, etc.)

Qu’est-ce que cette réalisation à permis ?
Elle permet de changer le regard des partenaires sur les demandeurs d’emploi et les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Elle permet aussi d’apporter des réponses adaptées à toute une partie des personnes pour lesquels ils n’avaient pas de réponse !
Pas de réponse parce qu’il fallait voir l’ensemble des problèmes de la personne avant d’aborder une démarche d’insertion s’appuyant sur du solide.
Les personnes trouvent un endroit où ils peuvent poser leur valise, se sentir accueillies et trouver les premières réponses à leurs problèmes quotidiens. Ce qui leur permet ensuite de se projeter à nouveau dans l’avenir pour pouvoir sortir du cercle de l’exclusion.
Les demandeurs d’emploi progressent et reprennent confiance en eux !
Au départ de sa création l’association accueillait des personnes qui venaient volontairement, puis peu à peu avec le temps les CCAS, le service insertion du Conseil Général, l’ANPE, le Fond Solidarité Logement, la banque de France (dossiers de surendettement) nous ont envoyé des personnes pour les accompagner.
L ‘association a été crée en juin 1988 et depuis cette date nous accueillons les personnes au chômage.
Elle a permis à des personnes qui s’étaient repliées sur elle-même de briser leur isolement et de retrouver la force d’aller vers les autres et de se battre
Quelles sont les conditions de réussite ?
De quelles aides avez-vous bénéficié : matérielles, humaines …de quels financements ? Sur qui avez-vous pu vous appuyer pour mener à bien votre initiative, quels soutiens avez-vous rencontrés ?
Notre activité d’accueil individuel n’a pu démarrer au début que grâce à des dons privés. Depuis avec le temps les personnes que nous accompagnons dans le cadre de dossiers FSL ou dans le cadre du conseil général et de l’ANPE amènent une prise en charge par le biais de conventions signés avec ces administration mais sans les dons privés, les subventions ponctuelles de la mairie et du FRIS nous ne pourrions pas maintenir l’accueil plus large que nous effectuons !
Quels obstacles avez-vous rencontrés ?
Au départ, l’ancien Maire vivait mal la création d’un lieu d’accueil des demandeurs d’emploi dans sa ville (il avait peur que cela stigmatise sa ville.) Et donc nous avons eu du mal à trouver des locaux et nous en assumons donc toujours le coût.
Quelles compétences, quelles qualités ont été nécessaires à la réalisation de l’action ?
Notre force a été notre militantisme, notre volonté farouche de lutter contre le chômage. Le fait d’avoir nous même vécu le chômage a aussi été un atout pour coller au plus prés des réalités des demandeurs d’emploi. Ce qui nous a permis de trouver des réponses mieux adaptées ;
Compétences humaines et techniques des personnes qui se consacrent à cet atelier :
Accueil, écoute, patience, disponibilité et renouvellement constant. Le but étant de répondre aux besoins demandés par la personne et à ceux détectés par l’animatrice. Connaissance technique aussi de l’ensemble des dispositifs sociaux et de l’organisation des institutions pour construire avec les personnes des réponses à leur situation.




top